Les formateurs internes

 

 

Isabelle de Mézerac
Enseignante de formation (master d’enseignement en histoire-géographie), après avoir enseigné en France et vécu à l’étranger (USA et Mexique), elle est élue locale pendant 17 ans (en particulier, maire-adjointe à la culture). Après le décès de son 5ème enfant, elle reprend des études (licence en droit, DIU de Soins Palliatifs, DU d’éthique médicale, formations au deuil) et fonde en 2006 l’association SPAMA (association nationale d’accompagnement de parents touchés par un deuil périnatal) pour devenir bénévole.
Elle est l’auteur du livre Un enfant pour l’éternité (Ed. du Rocher – 2004) et participe à plusieurs ouvrages collectifs, en autres le Manuel des Soins Palliatifs (Dunod – Juillet 2020), Deuil en maternité (Ed. Erès – 2016), Le Bénévolat en Soins Palliatifs ou l’art d’accompagner (P.U.L. – Québec 2013), le Dossier Photolangage Vivre son deuil (FEVSD – 2017). Elle est l’auteur du livret Repères pour vous, parents en deuil d’un tout-petit et co-auteur d’une trilogie de cahiers pour accompagner les fratries.  Elle a publié de nombreux articles dans des revues médicales : Archives de Pédiatrie, Cahiers de la Puéricultrice, Revue Sage-femme, Revue de médecine périnatale…
Elle est sollicitée régulièrement pour des formations dans les services de maternité, en école de sages-femmes ou de puériculture autour des soins palliatifs et du deuil périnatal, afin de faire prendre conscience des enjeux de ce deuil compliqué.

 

——————————————

 

 

Christian DUBOIS
Après une expérience de 10 années comme pédagogue, 10 autres comme artiste, il se forme à divers outils de communication, dont la PNL (maitre praticien) et anime des formations en communication orale et écrite en entreprise. Il se spécialise dans l’accompagnement des pertes pour des salariés en entreprise et pratique tous les outils mis à disposition des cadres, étudiants, demandeurs d’emploi afin de retrouver une activité professionnelle.
Lors des 15 dernières années de son activité professionnelle, il accompagne des personnes en fin de vie en Unité de Soins Palliatifs, et des endeuillés comme bénévole à Vivre Son Deuil, après un DU sur le deuil. Il reprend lors de sa retraite ces deux activités bénévoles à Lyon notamment une part active à Vivre son Deuil Rhône Alpes 
Organisateur et animateur de formation, il se plaît à développer les compétences d’animation. Pour la Fédération Européenne Vivre Son Deuil, il conçoit, organise son congrès en 2016 sur le thème « Jeunes en deuil », et co-anime la formation « Animation de groupe de parole pour adultes en deuil ».

—————————————————

 

Catherine FAVRE
Titulaire d’un Doctorat de 3ème cycle en Neurobiologie et d’un DESS de Psychologie clinique. Après avoir fait de la recherche fondamentale, elle se forme en psychologie pour pouvoir accompagner une personne tout au long de ses épreuves, en s’intéressant particulièrement à l’attachement et à ses pathologies, et au concept de crise psychologique.
Elle intervient en formation depuis 1983 auprès de soignants et de bénévoles d’accompagnement en fin de vie, et elle anime des groupes de supervision de bénévoles.
Depuis 1990, elle partage son investissement professionnel entre la formation et la psychothérapie. Dans ces deux cadres, elle a rencontré la problématique du deuil et de son accompagnement, et elle a approfondi sa formation sur ce thème qui la passionne depuis toujours. En 2015, elle réunit un groupe de bénévoles pour fonder l’association Vivre Son Deuil Montpellier qu’elle préside et dans laquelle elle accompagne les endeuillés et anime des groupes de personnes en deuil.
Elle sait créer un espace d’écoute authentique pour permettre aux participants d’analyser leur vécu d’accompagnant et de mieux résoudre les difficultés inhérentes à leur pratique.

—————————————————–

 

 

 

 

 

Corine Fauquenoi
Titulaire d’une maîtrise en Sciences Économiques et Sociales, d’un D.U. Deuil et Travail de deuil, formée à la logothérapie, certifiée coach à l’Institut des Neurosciences Appliquées.
Elle exerce pendant plus de 15 ans au sein de la fonction publique territoriale en tant que responsable de services de ressources humaines. En 2009, un deuil l’amène à faire l’expérience de la résilience et elle acquière la conviction que l’épreuve peut être transcendée. Bénévole depuis 2016 au sein de Vivre Son Deuil, elle se forge à l’accompagnement individuel et à l’animation de groupes d’entraide. Auteure de l’ouvrage Un papillon a caressé mon cœur, L’Harmattan, 2017. Ayant à cœur de démystifier le deuil, elle développe des compétences de formatrice.
Couplant son expérience à des formations plus théoriques, elle sait accompagner les personnes en rupture de vie à se repositionner, en conscience, comme acteur de leur vie, en accord avec leurs valeurs et leurs propres besoins.

———————————————————–

Françoise Mohaër :

Titulaire d’un DEA de psychologie sociale obtenu à l’EHESS, j’ai souhaité compléter ma formation académique par un DESS Droit Santé Ethique. Je me suis formée aux soins palliatifs à l’hôpital notre Dame de Montréal et au St Christopher’s hospice de Londres.                                                                                                                                     Formatrice, spécialisée sur les questions liées à l’accompagnement des personnes en fin de vie et des personnes en deuil, je suis également spécialiste des questions liées au vieillissement des personnes en situation de handicap. Pour m’aider à formaliser et questionner ma pratique professionnelle, j’ai rédigé plusieurs articles sur ces thèmes. De même, pour actualiser mes connaissances, j’ai régulièrement suivi des formations sur ces thématiques.                                                                                              Avec des personnes en situation de handicap et des professionnels du secteur, j’ai créé un groupe de réflexion « Deuil et handicap ». Nous avons ensemble rédigé 2 ouvrages, l’un en direction des professionnels et des proches et le second « La mort, osons en parler » cet ouvrage va sortir en FALC (Facile à Lire et à Comprendre).

Je suis membre du Collectif Vivre son Deuil Bretagne et présidente de la Fédération Européenne Vivre Son Deuil.

——————————————————————————-

Laurence Picque

Diplômée en psychologie clinique, titulaire d’un certificat de psychopraticienne en psychologie clinique-analytique Jungienne, formée à l’accompagnement de fin de vie et de deuil, formatrice.Après avoir accompagné pendant 11 ans en tant que bénévole dans une association d’accompagnement en soins palliatifs et aussi dans l’accompagnement des deuils dans lesquelles elle a eu de nombreuses responsabilités associatives, elle s’oriente vers la formation. Depuis 2014, elle partage son investissement professionnel entre la formation et l’accompagnement de personnes en cabinet libéral. Elle intervient aujourd’hui en formation auprès de cadres enseignants, d’entreprises et de bénévoles. Par sa qualité de présence et sa capacité d’écoute, elle permet de créer un espace privilégié dans lequel les personnes peuvent être accueillies de manière optimale, entendues et soutenues dans des groupes de supervision et conseillées dans l’analyse de leur pratique professionnelle.  

——————————————————————–

Martine Piton          

Titulaire du diplôme de psychologue clinicienne, obtenu à l’université de Louvain (Belgique), son parcours professionnel l’a menée en pédiatrie, dans un Institut de Formation en Soins Infirmiers et ensuite, pendant 15 ans dans une équipe mobile de Soins Palliatifs, tout en se formant à l’école Parisienne de Gestalt-thérapie.Retraitée de la fonction publique, elle a pris des responsabilités associatives : Présidente de « Vivre Son Deuil Poitou-Charentes » depuis 2010, elle anime des formations auprès de bénévoles et de professionnels, des groupes pour personnes endeuillées (adultes, adolescents, enfants) ainsi que des Cafés Deuil dans la région Poitou-Charentes.Elle a participé à l’élaboration d’un Photolangage® pour accompagner les personnes endeuillées sous la direction de Claire Bélisle, conceptrice de la méthode, avec un petit groupe de bénévoles de la Fédération Européenne Vivre Son Deuil. Sa recherche actuelle est d’adapter l’outil pour les groupes d’enfants.Animée d’un désir de contribuer à cet élan de resocialisation du deuil, elle aime créer de vrais moments d’échanges pendant les formations et susciter la prise de conscience des ressources personnelles chez les participants.

——————————————————————–

Catherine Pernet

Assistante sociale depuis 1988, auprès de publics atteints de pathologies lourdes,  en situation de handicap ou avançant en âge, j’ai toujours mêlé enseignement et travail social sur le terrain. Afin d’acquérir des compétences dans le domaine de la formation, j’ai préparé et obtenu un D.U. de formateurs d’adultes et une licence en science de l’éducation (1994). Depuis, je travaille en partie comme référent du suivi de formation d’étudiants assistants de service social.J’ai mené dans le cadre d’un D.U. de soins palliatifs une recherche publiée par Masson :Cancers des voies aérodigestives supérieures évolués et démarche d’accompagnement relationnel précoce, et effectué une autre recherche : Institutions : lieu de vie, lieu de mort dans le cadre du D.U. Deuil et endeuillés. Par ailleurs, j’écris des ouvrages de littérature jeunesse pour des enfants en situation de handicap publiés par les Soleils Bleus.
J’ai participé activement au développement d’une démarche palliative et à la création de l’association JALMALV Somme (1992). Afin de continuer à accompagner les familles après le décès de leur proche, j’ai participé à la création de l’association Vivre Son deuil Picardie dont je suis la présidente (1999). J’y accompagne toutes personnes endeuillées en groupe ou lors d’entretiens individuels. Mon expérience professionnelle diversifiée me permet également de maîtriser les dispositifs sociaux mobilisables lors d’un décès.

——————————————————-

Cécile Séjourné

Titulaire d’un DESS en Psychologie du travail, du titre de psychothérapeute après une formation en psychopathologie clinique, elle complète ses formations initiales par tout un parcours de formations continues : D.U. de Soins Palliatifs, formation à la prévention de la crise suicidaire, nombreuses formations sur le deuil délivrées par Fédération Européenne Vivre Son Deuil, la Société de Thanatologie et le D.U. Deuil et Travail de Deuil. Auteure de plusieurs publications sur le deuil chez l’enfant et l’adolescent, elle est coordonnatrice pédagogique au D.U. Deuil et Travail de deuil et des formations de la FEVSD. Bénévole une dizaine d’années à l’association Vivre Son Deuil Ile de France notamment comme animatrice des ateliers pour enfants, anciennement psychologue en Oncologie et en Soins Palliatifs, et désormais formatrice et psychothérapeute en libéral, elle témoigne de plus d’une vingtaine d’années dans l’accompagnement des personnes en deuil. Animée par le désir d’améliorer la prise en charge du deuil dans notre société, elle s’attache à transmettre avec enthousiasme un enseignement vivant et de qualité afin que tous les participants puissent des repères et des outils qui les rendent plus confiants et compétents dans l’accompagnement des endeuillés.

———————————————————

Les formateurs externes

Martin Julier-Costes

Cynthia Mauro

—————————————–

François Michaud-Nérard

Ingénieur de formation passionné par l’anthropologie de la mort et du deuil, il est le fondateur et directeur général pendant 20 ans de la SEM des Services Funéraires – Ville de Paris et de sa Fondation. Par ailleurs, il est administrateur de la MUTAC, mutuelle d’assurance obsèques, membre du conseil de surveillance de La Maison des Obsèques et membre du CNOF (Comité National des Opérations Funéraires).

Il a publié 3 ouvrages : Les cimetières, que vont-ils devenir ? Hermann, co-dirigé avec Gaëlle Clavandier ; Une Révolution rituelle, accompagner la crémation – L’Atelier ; La Révolution de la mort – Vuibert. Il est également l’auteur de plusieurs contributions dans des ouvrages collectifs : Goodbye Architecture: The Architecture of Crematoria – Europe NAI Publishers ; Mon corps et moi, N’ai-je de devoirs qu’envers autrui ? P.U. de Strasbourg ; Le Social à l’épreuve du dégoût – P.U. de Rennes ; Éthique et Crémation – P.U. de Nancy ; Pandémie grippale, l’ordre de mobilisation -Eds du Cerf ; Faut-il faire son deuil ? Perdre un être cher et vivre -Autrement ; La mort d’un parent – Vuibert ; etc.

Enfin, il anime depuis plusieurs années des formations sur  les rites funéraires contemporains, notamment aux DU Deuil et Master 2 Ethique à l’Espace éthique IdF.

——————————————

Laure Sizam- Guillemin